Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Entraînement spécifique au practice

Comment se préparer au practice ? Vous êtes sur le point de démarrer une partie de golf, et quelques minutes avant votre départ, vous vous rendez au practice pour vous échauffer...Des conseils précieux de notre consultant préparation mentale pour savoir à quoi penser sur cette étape décisive pour le reste de votre journée de golf...

Au Practice, on peut aussi commencer à répéter les premiers coups à jouer sur le parcours

Dans l'article précédent, Antoni nous présentait les différentes façons pour intérioriser sa stratégie sur le parcours.

Ci-dessous, il poursuit son approche en abordant la façon d'aborder son entrainement au practice juste avant une compétition.

Le réglage technique au practice avant la compétition

Après le parcours de repérage et une fois esquissée la première ébauche de plan de bataille, il paraît judicieux avant d’aller prendre un repos bien mérité de faire un petit détour par le practice et le putting green afin d’effectuer un réglage technique spécifique.

Il convient ici d’analyser rapidement ce qui a bien fonctionné durant le parcours et surtout ce qui nécessite un réajustement.

Il peut s’agir de retrouver des sensations de relâchement, de vérifier son grip ou sa position à l’adresse.

C’est aussi l’occasion de revenir sur des fondamentaux concernant sa routine ou de taper des balles avec un club particulier comme par exemple le driver avec lequel les trajectoires étaient peut-être un peu trop aléatoires.

Si le petit jeu a manqué de précision, il est important de ne pas rester sur un doute pour le lendemain.

L’idée générale est de recouvrir les impressions négatives ou floues concernant un ou plusieurs secteurs de son jeu ressenties pendant le parcours par des sensations positives et nettes afin d’aborder la compétition du lendemain avec le maximum de confiance et de sérénité.

Il est même possible tout en tapant des balles de penser à certains trous du parcours et de recréer mentalement les obstacles qui ont pu être gênants pour enregistrer des coups réussis liés précisément à ces passages difficiles.

Cela permet de désactiver les images négatives qui pourraient s’installer insidieusement dans l’esprit du golfeur et de les remplacer par des images positives de réussite qui pourront venir nourrir sa confiance.

Cet entraînement correctif de fin de journée est essentiel car le joueur est très sensible à ses dernières impressions.

Ce sont celles qu’il va garder avant d’aller se coucher et qui vont continuer à “travailler” inconsciemment pendant la nuit.

Antoni Girod, Consultant préparateur mental sur JeudeGolf.orgAuteur : Antoni Girod est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le mental dans le domaine du tennis et du golf : « Golf : préparation mentale », et «Tennis, la préparation mentale ».

Pour contacter Antoni : agirod@agperf.com

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.