Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Pros, Enseignants et Coachs de golf

Attitude et motivation avant une partie de golf

Attitude et motivation avant une partie de golf

Quelle est la bonne attitude mentale à avoir le matin d'une compétition de golf ? Notre consultant "Préparation mentale", Antoni Girod, nous propose des conseils pour bien se préparer avant le début d'une compétition de golf, et sur le chemin qui mène au parcours pour être à son meilleur niveau dès le premier trou.

Découvrez nos formules d'abonnements

Dans un article précédent, Antoni nous présentait la meilleure façon de ne pas être stresser le soir avant une compétition.

Ci-dessous, il poursuit son approche, en abordant la façon de visualiser sa partie au réveil, et l'attitude à avoir sur le chemin menant au club.

Visualisation le matin au réveil au bord du sommeil

La nuit est finie. Pendant mon sommeil, j’ai pu recharger mes batteries tout en laissant ma préparation de la veille agir inconsciemment.

Tandis que je me réveille progressivement, je passe par un état de conscience particulier entre sommeil et veille remarquablement propice à la visualisation.

Je vais donc utiliser ce moment privilégié pour me repasser mentalement mon plan d’actions établi la veille.

Je peux en revoir les parties les plus déterminantes et me mettre ainsi dans les meilleures dispositions mentales pour aborder ma journée.

Il n’est pas nécessaire d’y passer beaucoup de temps. Une visualisation globale et condensée avec quelques zooms sur les points importants suffit.

C’est une excellente façon d’assurer la transition entre la nuit et la journée qui s’annonce.

Je vais de cette manière pouvoir me lever en me sentant à la fois motivé et serein par rapport à ma compétition.

Se réveiller avant une partie de golf

Motivation, positions de compétition et attitude mentale positive durant le trajet jusqu’au club

À présent, l’heure est venue de quitter ma chambre et de me rendre sur le lieu du tournoi. Je peux profiter du trajet jusqu’au club pour vérifier mon niveau de motivation.

Je commence par me souvenir pourquoi je suis dans ma voiture et sur le chemin de golf.

Qu’est-ce que cette compétition de golf va m’apporter de bien pour moi ?

Une nouvelle expérience ou une occasion de progresser.

Prendre du plaisir. Plaisir d'arpenter le parcours avec d’autres partenaires de golf, plaisir de me trouver dans un environnement agréable, plaisir de jouer au golf.

Rendre une carte de score intéressante qui va me permettre d’améliorer mon index. Et pourquoi pas gagner la compétition.

Des rencontres golfiques enrichissantes, etc.

Je prends le temps de me focaliser sur tous les points positifs potentiels que peut me procurer ce tournoi de golf.

L' attitude idéale pour réussir au golf

Puis, je vérifie ma position de compétition. Il existe quatre positions possibles :

En 1, la position + / -

En 2, la position - / +

En 3, la position - / -

En 4, la position + / +

La position + / - correspond à une surestimation de mes capacités et à une sous-estimation de la difficulté du parcours et/ou de la valeur des autres joueurs.

Elle génère un excès de confiance et une faible activation précompétitive.

Ma combativité et ma concentration vont être sous-activées, car en prenant ainsi les choses à la légère, je deviens trop cool.

La position - / + correspond à une sous-estimation de mes capacités, et à une surestimation de la difficulté du parcours, et/ou de la valeur des autres joueurs.

Elle conduit tout droit au doute, à la nervosité et en fin de compte au découragement.

Il peut y avoir ici deux phases.

Une phase de suractivation générant stress et crispation du fait de l’importance excessive que je donne aux obstacles, souvent suivie d’une phase de sous-activation due au découragement et à la résignation, cette deuxième phase pouvant dans certains cas apparaître dès le départ.

La position - / - correspond à une sous-estimation de mes capacités et à une sous-estimation de la difficulté du parcours et de la valeur des autres joueurs.

En clair, je suis mauvais, le parcours est trop facile et les autres participants sont aussi mauvais que moi.

Une telle attitude négative ne laisse rien augurer de bon pour la journée.

Peut-être eût-il été préférable de ne pas m’inscrire à ce tournoi et de rester couché.

La position + / + correspond à une juste estimation de mes capacités (je me suis bien préparé, je suis capable de bien jouer) et à une juste estimation de la difficulté du parcours et de la valeur des autres joueurs (il y a des obstacles à ne pas négliger et les autres joueurs ont eux aussi des capacités que je respecte).

Cette dernière position est évidemment la position idéale pour générer une activation optimale, mélange de motivation, de confiance, de sérénité et de combativité.

Pour finir, je peux me répéter les trois phrases suivantes, garantes d’une attitude mentale positive tout au long du parcours :

  1. Je me vois réussir.
  2. En même temps, j’ai le droit à l’erreur.
  3. Sur chaque coup, je donne le maximum de ce que je peux donner.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.