Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Mieux jouer au golf - Nos conseils techniques

Comment jouer un putt en pente

Que le putt soit droite-gauche ou l'inverse, dans ces deux cas, la ligne idéale n'est pas la ligne droite. Mais bien une trajectoire latérale et tournante vers le trou. Il vous faudra visualiser une trajectoire courbe vers le trou, et surtout un point d'entrée latéral.

Jouer un putt en pente

Découvrez nos formules d'abonnements

Quelques conseils pour réussir vos putts en pente

- Ne visualisez que la fin du parcours de la balle vers le trou, inutile de concentrer votre esprit sur toute la trajectoire de la balle jusqu'au trou.

En effet, et c'est valable pour la plupart des putts, ce qui compte sur la trajectoire d'une balle de golf jusqu'au trou, ce sont essentiellement les 30 derniers centimètres !

Sur les longs putts en descente, il faut anticiper le déplacement de la balle sur les derniers centimètres pour être plus à même de se rapprocher du trou.

Une pente à gauche aux abords du trou ? Il faudra en tenir compte plus que d'un éventuelle pente à droite au début de la trajectoire du putt. Bien entendu, il ne faut pas en faire abstraction. Le but de ce commentaire est d'appuyer le fait qu'il faut jouer avec la dernière pente !

- A l'adresse, ce qui compte c'est surtout votre routine. Ne pensez à rien d'autre !

Bien que le putt soit en pente, il faut rester dans sa concentration et sa routine habituelle. Un putt en pente n'implique pas une préparation différente d'un autre putt.

Entrainement spécifique aux putts en pentes

- Restez concentré sur vos sensations.

En visualisant le trou, vous permettez à votre cerveau et sans même que vous vous en rendiez compte de comprendre la distance qu'il va devoir faire parcourir à la balle sur le green pour atteindre le trou.

Le cerveau ne fait qu'enregistrer la distance, il sait aussi comprendre l'impact de la pente sur le roulement de la balle.

En étant branché sur vos sensations, votre cerveau va envoyer toutes ces informations à tous les éléments du corps mis en actions sur le putt.

Ainsi, vous aurez tendance ou l'impression de retenir un peu plus votre coup ou c'est mieux de le dire ainsi de mieux doser votre balancier.

Plus que sur n'importe quel autre putt, le putt en pente ou en descente est un putt qui demande du touché.

- Ayez confiance en vous, et puttez simplement !

En synthèse, soyez plus instinctif qu'analytique !

Votre cerveau fait déjà la partie analytique pour vous sans que vous vous en rendiez compte.

Dans ce cas présent, l'instinct est plus la retranscription physique de ce que le cerveau du golfeur a analysé presque inconsciemment.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.