Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Parents, laissez vos enfants jouer au golf, tout simplement…

Parents, laissez vos enfants jouer au golf, tout simplement…

Le comportement des parents est un élément essentiel dans la façon dont beaucoup de jeunes joueurs apprécient le golf, et c’est surtout déterminant sur la longévité de leur passion pour ce sport au cours des années suivantes.

Découvrez nos formules d'abonnements

La triste réalité est que la majorité des jeunes sportifs, y compris les jeunes golfeurs, abandonnent les sports de compétition au moment où ils atteignent l'âge de 14 ans.

Des études récentes nous apprennent que plus de 70 % des jeunes sportifs quittent la pratique de ces sports à cet âge.

Pourquoi ? Cela n'a rien à voir avec le jeu de golf par lui-même. Et ce n’est probablement pas la compétition, le travail d’apprentissage que cela implique, ou l'effort requis, qui en sont les causes.

Au lieu de cela, ce sont leurs parents, et parfois leurs entraîneurs, qui prennent le plus de plaisir, et rendent l'expérience du sport trop compliqué pour que l'enfant prenne lui aussi vraiment plaisir à sa pratique.

Au lieu de simplement jouer et de s’accomplir dans la pratique d’un sport qui est avant tout un jeu, les jeunes golfeurs s’enlisent à cause d’attentes trop lourdes de la part de leurs parents, de la pression de devoir gagner, et d’autres complications induites par les adultes qui sont encore plus investis pour voir réussir leurs enfants à travers un sport.

Pour les enfants qui jouent au golf, papa et/ou maman sont souvent la principale source de pression.

Ils créent pour leurs enfants des attentes difficiles à concrétiser, et qui au fil du temps génèrent de la frustration, et enlèvent tout le plaisir du jeu.

Quand on observe certains enfants sur les parcours de golf se comporter comme des mini-professionnels sur le PGA Tour, avec des chaussures à 250 euros, des équipements haut de gamme et des poches pleines de Pro Vs, on peut logiquement se demander si c’est le désir de ces enfants, ou si leurs parents désireux de faire pratiquer à leurs enfants leur sport favori ne sont pas en train de passer à côté de quelque chose.

Protégez les jeunes golfeurs de la frustration

De nombreux parents voient leurs enfants sur le parcours ou au practice comme eux même voudraient qu’ils soient et non pas comme ils sont en réalité.

Cela génère de la frustration, les parents attendent des résultats qui tardent à venir et la frustration se développe.

Et cette frustration va continuer à se développer tant que l’enfant n’arrive pas au niveau de performance que les parents espèrent leur voir atteindre.

Si cette frustration est difficile à vivre pour les parents, elle l’est encore plus pour les enfants.

Désireux de faire plaisir à leurs parents, les enfants vont chercher constamment à être à la hauteur de leurs attentes.

Généralement, ces attentes ne sont pas réalistes, et ne sont pas en ligne avec les capacités ou les motivations de l'enfant.

Cette tension est un broyeur de performance, et peut conduire un enfant dans la mauvaise direction, et parfois à abandonner le jeu de golf pour de bon.

Conscient de ces attentes insatisfaites, l’enfant se sent pris au piège des frustrations de ses parents.

Alors que les parents ont de bonnes intentions et de l’indulgence pour leurs animaux de compagnie, pour leurs collègues de travail, pour leurs amis, ils se sentent tellement investis pour l’avenir sportif de leurs enfants que ceux-ci deviennent alors la cible de toutes sortes d’émotions qui ont pour finalité la réussite à tout prix.

Ces questions et commentaires souvent entendus peuvent être le début d’une spirale de frustration entre un jeune golfeur et ses parents : « que lui arrive t’il aujourd’hui ? Pourquoi joue t’il si mal ? Qu’est-ce qui ne va pas ? ».

Et malheureusement, ces premières interrogations conduisent souvent à des critiques plus profondes et à des questions résultant de la frustration des parents. Ceux-ci ne mesurent pas alors combien la confiance peut être détruite chez de jeunes joueurs de golf.

Quelques suggestions pour aider les parents de jeunes golfeurs à s’épanouir dans et par ce sport.

Pour aider les parents et leurs jeunes joueurs de golf à ne pas ressentir de frustrations et à continuer à aimer ce sport pour longtemps, voici quelques idées à considérer.

Diminuer l’émotion : Ne pas oublier qu’il s’agit de la vie et de l'expérience de votre enfant. Une des joies d'être parent est de guider ses enfants à travers la vie et de profiter de leurs succès, mais cela doit être pris avec un certain recul.

Si vous êtes obsédé par la performance sportive de votre enfant, et que vous vous retrouvez à échafauder des plans irréalistes sur leur réussite, vous devriez essayer de faire un pas en arrière dans vos attentes.

Les parcours de golf sont très rarement à proximité du domicile des jeunes golfeurs, ils ont besoin des parents pour les y conduire. Le trajet en voiture est un moment privilégié pour la communication.

Evitez d’emblée de les amener à parler du golf et de leurs performances, laissez-les s’ils le souhaitent aborder ce sujet.

S’ils veulent partager, ils le feront. Les enfants doivent tout simplement être sûrs que vous êtes leur plus grand soutien, et que vous serez là pour eux, qu’ils gagnent ou qu’ils perdent, qu’ils jouent bien ou qu’ils commettent des erreurs.

Ne soyez pas avare en compliments.

Évitez les critiques et les grands conseils, apprenez à mettre en avant leurs qualités et leurs réussites plutôt que de vous concentrer sur les difficultés qu’ils rencontrent.

Votre enfant sera tout simplement heureux de savoir que vous êtes fier de ses bons de coups de golf.

Mettrez l'accent sur le processus d’apprentissage et l'effort. Ne soyez pas trop axé sur les résultats. Votre priorité pour votre enfant est qu’il doit se sentir bien et être heureux d’aller jouer au golf, de sorte qu'il soit motivé pour jouer à nouveau demain.

Laissez vos jeunes golfeurs faire ce qui est bon pour eux maintenant. Ne pas pousser l'enfant en fonction de vos désirs.

Encouragez votre enfant à grandir et à progresser, mais ne franchissez pas la ligne en poussant votre enfant plus loin que lui ou elle veut ou peut aller pour le moment.

C’est aux entraîneurs faire le coaching ! N’essayez pas d’être à la fois le parent et l'entraîneur.

Le coaching et l'instruction pratiqués à la fois par les parents et par les entraîneurs troublent l'enfant et ont peu d'impact positif.

Chaque enfant fait des erreurs !

Ne pas faire d’hyper-focus sur votre enfant. Les parents mettent leurs enfants sous un microscope, et vivent et meurent par chaque mouvement que l'enfant fait.

Cet hyper-focus sur votre propre enfant crée un manque de perspectives par rapport aux autres enfants sur le parcours, et dans le jeu de golf en général.

Enfin, si votre enfant est un des très rares élus assez talentueux pour rejoindre une structure de formation ou de compétition, voir à devenir un jeune professionnel de golf, félicitations, cela est dû à son talent mais également à votre implication.

Mais 99,9 % des enfants ne vont pas aller jusqu’à cette étape.

Le plus important pour la vie sportive de tous ces jeunes joueurs de golf est de profiter pour le plus longtemps possible de ce qui est le meilleur jeu du monde…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.