Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Mieux jouer au golf - Nos conseils techniques

Au golf, comment se débarrasser des très mauvais coups, et surtout éviter qu’ils ne se succèdent ?

Le très mauvais coup de golf effraie même les meilleurs golfeurs du monde. Oui, même les professionnels du Tour peuvent souffrir de ce cauchemar créé par un mauvais coup de golf. C’est un coup humiliant, embarrassant, et qui détruit généralement votre confiance dans votre jeu quand cela se produit. Il peut être très difficile de rebondir après avoir totalement raté un coup de golf, et en particulier dans une compétition.

 Découvrez nos formules d'abonnements

Quelle est la chose la plus difficile au golf ? Si vous posez cette question à huit golfeurs différents, vous pouvez recevoir huit réponses différentes. Pourtant, la seule réponse qui sera toujours dans leur Top 2 sera : « Passons au prochain coup après un mauvais coup ».

Frapper un coup affreux est peut-être l’aspect le plus frustrant de la pratique du golf. Cependant, c’est quelque chose que chaque golfeur expérimentera au moins une fois par parcours.

Donc, bien que vous n’espériez que de jouer des bons coups, vous ne devriez pas être surpris quand cela se produit. Cependant, même si vous savez que vous allez finir à un moment de votre partie par jouer un mauvais coup, nous savons tous que c’est extrêmement difficile de ne pas en être perturbé.

Et c’est normal, toute personne ayant l’esprit de compétition devrait être gênée par un mauvais coup de golf, ou encore pire, par deux ou trois dans la même partie.

Heureusement, la spécificité du golf, c’est que vous pouvez combattre le mauvais coup en apprenant pourquoi il c’est produit, et en prenant les mesures nécessaires pour apprendre comment ne pas le reproduire. 

La première question est de savoir comment oublier le mauvais coup et faire de votre prochain coup un bon coup.

C’est la question qui a générée des centaines de livres et d’articles sur la psychologie du golf. Un grand nombre d’entre eux sont écrits par des vendeurs de poudre de perlimpinpin modernes, qui prétendent être des gourous, et avoir aidé les joueurs du circuit PGA à devenir des champions.

Et bien que certains golfeurs aiment parler d’un livre de psychologie de golf particulier écrit par l'un de ces vendeurs de poudre de perlimpinpin, avait vous sincèrement rencontré une personne qui ait amélioré ses scores parce qu'elle avait lu un livre en particulier ?

Les seules personnes qui bénéficient de ces livres sont leurs auteurs qui prennent pour cible des golfeurs désespérés, et qui estiment que c’est le côté mental du jeu qui les restreint.

Pour remettre les pendules à l'heure, le côté mental de votre jeu s'améliorera une fois votre swing sera lui même amélioré.

Le moyen le plus efficace d’améliorer votre jeu mental est d’améliorer la confiance que vous avez dans votre swing de golf. La lecture d’un livre n’améliorera pas votre confiance en vous.

La seule chose qui améliorera votre confiance est de mieux réussir à jouer au golf tout en améliorant votre swing.

En lisant un livre, la confiance en vous n’est pas quelque chose que vous obtiendrez. Pour gagner cette confiance, cela sera en améliorant votre swing, ainsi, au fur et à mesure vos résultats s’amélioreront lentement, mais sûrement.

Et votre confiance s'améliorera encore plus une fois que vous apporterez ces améliorations au cours d’un parcours de golf, et que vous ferez l'expérience de ces meilleurs coups dans des situations de pression.

Oui, il est difficile de revenir dans sa partie après un coup de golf décevant.

Vous savez que vous êtes capable de jouer un meilleur coup de golf, vous vous attendez à chaque fois à jouer ce meilleur coup de golf, et vous ne voulez rien de plus que de réussir ce meilleur coup de golf.

C’est une situation épouvantable lorsque, sur un coup de 120 mètres, vous frappez 5 centimètres derrière la balle et que vous regardez ensuite désespérément la balle finir sa course à 30 mètres dans un bunker de fairway.

Crédit photo : JeudeGolf.org

C’est encore plus frustrant lorsque vous essayez de sortir du bunker de fairway et que vous frappez une fois de plus derrière la balle, et que vous la sortez simplement en la faisant avancer de seulement 20 mètres.

Après deux coups de golf consécutifs comme ceux-là, il est très facile de devenir un golfeur découragé.

À ce moment de votre partie, le problème n’est pas ce que vous ferez sur votre prochain coup, mais bien ce que vous ferez sur votre prochain coup de départ. Les dégâts sur le trou en cours ont déjà été faits.

Bien sur, vous aimeriez rester dans la partie et amener la balle dans le trou avec maintenant le moins de coups possibles, mais dans ce scénario, ce n'est plus tant le cas de votre score sur ce trou en particulier qui va compter, il s’agit de ne pas gâcher le reste de votre parcours.

La chose la plus importante alors, est : serez-vous prêt mentalement pour votre prochain coup de départ ? Serez-vous assez calme, assez confiant, suffisamment concentré ? Ou serez-vous toujours déstabilisé par la façon dont vous avez raté le trou précédent ?

Ne croyez pas que cette maladie soit réservée uniquement aux golfeurs au handicap élevé. Par contre, vous pouvez être sur que le joueur au handicap à un chiffre est capable de vaincre plus facilement un mauvais coup, même s’il en est encore plus contrarié que vous.

Pourquoi cela n’affecte-t-il pas autant le joueur au handicap inférieur ou le professionnel ? Cela tient à la « lettre C » pour Confiance.

Ces joueurs ont plus de confiance en eux pour surmonter plus facilement un mauvais coup à cause des succès qu’ils ont réalisés précédemment.

Cependant, la confiance ne dissipe pas complètement les frustrations et les déceptions, elle facilite simplement les choses.

Alors, passons au prochain coup après un mauvais coup…

Pourquoi semble-t-il que Tiger Woods peut surmonter un mauvais coup mieux que vous et moi ? Pensez-vous que c’est parce qu’il a lu un livre de Bob Rotella? Bien sûr que non.

Tiger Woods - Crédit photo : Daniel Dunn/Icon Sportswire

C’est parce qu’il a acquis la capacité d’avoir davantage confiance en son swing de golf. À mesure que votre swing de golf s'améliore, votre confiance augmente et votre jeu mental s'améliore. Et non l'inverse ! Le croire serait stupide.

Par contre, les chances que l’un de nous ait la confiance de Tiger Woods sont aussi faibles que celles d’aller marcher sur la Lune.

Toutefois, vous pouvez élever votre confiance à un niveau supérieur.

Tous les golfeurs doivent rester vigilants, pour oublier et ne pas penser à un mauvais coup, et le garder en mémoire avant leur prochain coup, pour cela il faut utiliser le formidable « Effaceur d’esprit ! » que chacun a en soit. Ce qui sera bien plus profitable que tous les livres sur la psychologie du golf…

Walter Hagen, Bobby Jones, Ben Hogan, Arnold Palmer, Jack Nicklaus ou Tiger Woods avaient-ils besoin d'un livre de psychologie du golf pour atteindre le niveau qu'ils ont atteint ?

Bien sûr que non, ils ont réussi à vaincre les mauvais coups parce qu'ils ont gagné la confiance qu'ils avaient en leur swing de golf.

Et même si vous n'atteignez jamais le niveau de jeu ou la confiance que ces golfeurs ont atteint, vous pouvez apprendre à surmonter les mauvais coups avant qu'ils ne se reproduisent sur une série de trous.

Crédit photo : JeudeGolf.org

Pour ce faire, vous devez d’abord gagner la confiance en votre swing en l’améliorant tout en reproduisant des exercices qui créent une pression similaire à celle que vous ressentirez sur le parcours. 

Le golfeur singe pense qu’il va trouver le secret dans un livre de psychologie de golf.

En réalité, le joueur de golf va trouver le secret en améliorant sa confiance en lui-même en améliorant son swing.

Petit lexique des coups ratés au golf :

La gratte

C’est un coup où vous frappez le sol avant la balle. Mais bon, au moins vous commencez à frapper quelque chose. Pour les débutants cela peut déjà être un progrès.

Le top

Toutes nos félicitations, vous avez enfin touché la balle. Malheureusement, ce n'était que le haut de la balle, et elle a juste avancé sur quelques mètres. C'est toujours frustrant, même pour les joueurs les plus expérimentés.

Le slice

Un slice c’est quand la balle se dirige à droite après l'impact. Cela se produit principalement parce que la face de votre club est ouverte lorsque vous frappez la balle.

Le hook

Un hook c’est un peu la même chose qu'un slice, sauf que la balle dévie vers la gauche. Cela se produit lorsque votre face de club est fermée et que vous frappez l'extérieur de la balle.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.