Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Les enjeux d'un fitting ideal pour un shaft de club

Les enjeux du fitting

Notre consultant matériel, Alexandre D'Incau, clubmaker/clubfitter à Seignosse, nous propose une nouvelle analyse, sur un élément très important d'un club de golf : le shaft.

Alexandre vous propose sa vision, et son expérience du fitting idéal, et nous permet de découvrir les secrets d'adaptations des clubs de golf au swing de chaque golfeur.

Découvrez les méthodes de travail d'un clubfitteur/clubmaker sur vos clubs...

Parce que l'on considère que le shaft est le composant plus important d'un club, il est appelé souvent, et selon moi à tort, le "moteur du club". Le véritable moteur est le golfeur : c'est lui qui va transmettre de l'énergie, et donner des contraintes au shaft.

Le shaft ne va donc « que réagir » à ces différentes sollicitations.

Un shaft adapté, avec l'équilibrage du club associé, doit donc "coller" parfaitement au swing, et aux sensations du golfeur qui le joue, mais à l'inverse, un shaft non adapté va imposer des contraintes, et donner des sensations qui vont nuire au swing naturel du joueur.

Par exemple, chez certains golfeurs un shaft trop raide peut engendrer une transition brutale, et, par la suite, "déstabiliser le swing" ce qui entraîne de mauvais coups. Dans ce cas précis, même si le swing n'est pas parfait, il le sera encore moins avec un matériel non adapté.

Les données du swing qui contribuent à la recherche d'un shaft sont caractérisées principalement par :

  • La vitesse de swing (vitesse de la tête de club au moment de l'impact)
  • Le tempo (durée du swing de la monté jusqu'à la frappe) => il n'y a pas de tempo idéal, l'objectif est de toujours reproduire son propre tempo.
  • La transition du joueur (douce, modérée, rapide)
  • Le release, soit le relâchement des poignets (précoce pour les débutants et tardif pour les bons joueurs).

Il y a bien sûr d'autres données comme la courbe d'accélération du club, l'angle d'attaque, … sans oublier les effets générés sur la balle : spin, angle de décollage, …. qui vont permettre d'affiner les choix lors du fitting, mais je souhaite rester sur les bases pour mettre en rapport les caractéristiques de swing en face des caractéristiques de shafts.

Clamp pneumatique dans l'atelier du clubmaker/clubfitterLa tâche n'est pas facile, mais c'est pourtant l'objectif du fitting : trouver le shaft pouvant optimiser votre swing en fonction de vos attentes (régularité/distance/confort).

Vous l'aurez bien compris ce n'est pas en 15 minutes ou une demi heure que l'on peut faire un travail de qualité. Un des points essentiels du fitteur est de très bien connaitre les caractéristiques des shafts qu'il peut proposer.

Quelles sont les caractéristiques des shafts ?

On parle de profils de shafts, de points de flexion haut/moyen/bas, de torque, de shaft contrebalancé, … donc, pour y voir plus clair, voici un peu plus de détails, afin que vous puissiez apprécier comment je les mesure, et l'utilisation que je fais de ces mesures.

  • Longueur : longueur totale du shaft non coupé
  • Poids : poids total du shaft non coupé
  • Balance point (point d'équilibre du shaft) et pourcentage depuis le TIP : plus le pourcentage est élevé, et plus il est contrebalancé, soit du poids situé vers le butt.

Une machine qui analyse la fréquence d'un shaft

  • Fréquence brute : en CPM (cycles par minute) permet de connaitre la rigidité globale du shaft
  • Fréquence à 41", 36", 31", 26", 21", 16", 11" : permet de connaitre le profil du shaft
  • Fréquence en Tip : permet de connaitre la rigidité en Tip, et notamment voir que certains shafts ne peuvent pas être tippés.C'est-à-dire que si l'on coupe le shaft en tip pour le rigidifier (passé de 5.2 à 5.6 par exemple), il va perdre ses caractéristiques initiales. En effet, certains shafts ont un tip très dur, mais uniquement sur quelques centimètres, donc si on les coupe, le shaft ne sera plus aussi rigide en tip.
  • Fréquence à 40", 30", 20" : permet de réaliser des tris, en vue de la construction de la série.

Calcul du torque sur un shaft de golf

  • Torque : résistance à la torsion - Plus le torque est faible et plus résistance à la torsion est forte.

Les données du profil 41", 36", 31", 26", 21", 16", 11" sont ensuite converties en 3 données :

  • La rigidité en butt (partie haute du shaft : coté grip) : elle correspond à la vitesse de swing.
  • La rigidité au milieu : elle correspond au tempo/transition du joueur.
  • La rigidité en tip (partie basse du shaft : coté tête): elle correspond au release du joueur.

En fonction des mesures durant le fitting, il est possible de déterminer un à plusieurs shafts adéquats, mais ces données ne peuvent pas être utilisées seules, car chaque joueur est différent.

Le poids, l'équilibre et le torque du shaft, ainsi que la manière de swinguer, et les sensations remontées par le joueur, font que chaque fitting est unique, ainsi que le résultat.

Deux joueurs ayant les mêmes caractéristiques (vitesse, tempo/transition et release) peuvent avoir des recommandations différentes.

Exemple : pour une vitesse donnée, on trouve une une rigidité adaptée. Dans certains cas, si la vitesse de swing correspond à un 5.2, on peut être amené à construire le club plus rigide ou moins rigide que la "préconisation".

En dehors des caractéristiques propres de chaque shaft, il est important d'avoir des shafts qui correspondent à nos attentes, et qu'ils soient réguliers en terme de production, car lorsque l'on commande un shaft, il faut être sûr qu'il respecte les mêmes caractéristiques que les shafts d'une même référence, déjà mesurée.

En fonction des marques, les shafts ne sont pas mesurés de la même manière, et parfois, deux références d'une marque avec la même rigidité annoncée (regular) ont une rigidité mesurée très différente.

Il est donc facile avec des outils adaptés ayant un même référentiel, les mêmes poids, et la même pression de serrage, de comparer l'ensemble des shafts du marché.

Il faut entre 20 et 30 minutes par shaft pour faire l'ensemble des mesures. La photo ci-dessous vous donne un relevé type de 16 shafts acier d'une même référence :

Photo d'un clamp dans un atelier clubmaker/clubfitter

Analyse de l'homogéneité d'une série de shafts pour clubs de golf :

A l'issue de ces mesures, on constate clairement, si une référence de shaft est régulière ou non (ici la régularité est très bonne), ainsi on remarque après de multiples mesures, que certaines marques plus chères que d'autres sont moins régulières, voire pas régulière du tout.

Ces marques et/ou modèle seront écartés, et jamais proposés.

Analyse de l'homogéneité d'une série de shafts pour clubs de golf

Cliquez pour agrandir le tableau ci-dessus.

Exemple graphique issu d'un profilage, tous le shafts ont une étiquette "Stiff" mais la mesure montre qu'il y a plus de trois rigidités d'écart entre le moins raide et le plus raide. Certains sont plus raide de manière globale, mais le milieu est plus souple et le tip plus raide….

Comparaison entre plusieurs shafts

Restez informé

Recevez notre newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements