Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour le 1er abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon Z-Star ou Z-Star XV au choix offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Comprendre le réglage du lie et du loft d’un club de golf

Comprendre le réglage du lie d'un club de golf

Notre consultant clubfitting, Alexandre d’Incau, revient pour nous sur les réglages du lie et du loft des clubs golf : des ajustements qui sont souvent méconnus par les amateurs ou considérés comme basiques, mais qui pour autant sont très souvent pas fait ou mal réalisés alors qu’ils peuvent considérablement influer sur le jeu de golf.

Sommaire de l’article sur le réglage optimal des lies et des lofts d’un club de golf

Comprendre le lie et le loft d'un club de golf

Quelles sont les conséquences d’un mauvais lie pour le golfeur ?

Elles sont d’au moins trois types et conditionnent grandement la qualité d’un coup de golf:

  • les trajectoires des balles
  • la hauteur de balle
  • la distance

Impact du lie sur la direction de la balle

Plus la valeur du loft de la tête est importante, comme sur les petits clubs (wedges, pitching, …) et plus l'impact d'un mauvais lie sera important !

Il est donc essentiel d'avoir « un lie dynamique correct » à l'impact.

J'utilise volontaire le mot dynamique, car c'est bien en swinguant, et donc en « dynamique » que le lie doit être bon, et pas la position de la tête à l'adresse.

En dynamique, le shaft se tord (voir photo ci-dessous), il est donc normal qu'à l'adresse la tête de club repose légèrement sur le talon.

Torsion du shaft

Un point important à comprendre :

Pour un club ayant les mêmes spécifications techniques (longueur, équilibrage, …), si seulement le shaft est différent, la valeur du lie bien réglé sera différente à cause de la déformation différente qu'aura le shaft à l'impact.

C'est pour cela qu'il est nécessaire de faire un fitting de lie dynamique, et non statique par prises de mesures du joueurs (taille, hauteur de poignet, …)

Quelques notions :

  • Si à l'impact le club est square, mais qu'il touche le sol d'abord en talon, on dit qu'il est trop up right : dans ce cas la balle sortira à gauche.
  • Si à l'impact le club est square mais qu'il touche le sol d'abord en pointe, on dit qu'il est trop flat : dans ce cas la balle sortira à droite.

réglage du lie

Même si comme je viens de l'expliquer, plus le loft de la tête est important, et plus les erreurs de départs droites/gauches seront importantes.

Il est également important que le lie soit correctement adapté pour les longs clubs afin d'optimiser l'impact.

En effet, alors que sur la direction un "mauvais lie" est moins influant lorsque le loft est plus fermé, il aura un effet sur la puissance, et la hauteur de balle, car le mauvais lie va augmenter la distance entre le centre de gravité du club et le sol.

Généralement, la balle sera impactée trop basse dans le club, et donnera une mauvaise balistique (smash factor et angle de décollage plus faible) entrainant une perte de distance et/ou des irrégularités de distance.

L'irrégularité de production, la morphologie et le swing du joueur

Sur une série complète, il y a toujours un écart entre les spécifications annoncées et les spécifications mesurées, et ce à cause des tolérances de production, qui sont généralement, comprises entre +/-1°.

Si post-production, les contrôles ne sont pas fait, et les modifications ne sont pas apportés… il y a des écarts, seules les marques très sérieuses réalisent ces contrôles.

Ecarts mesurés entre un bon et un mauvais lie

Concernant le loft, on peut ainsi trouver des écarts de lofts très faibles, ou au contraire, élevés entre deux clubs, ce qui peut créer une grande irrégularité dans votre jeu sans que vous sachiez pourquoi !

Prenons par exemple trois fers… les 6, 7 et 8 où il y a normalement 4° d'écart entre chaque fers :

  • fer 8 => normalement 39°, mesuré 40°
  • fer 7 => normalement 35°, mesuré 34°
  • fer 6 => normalement 31°, mesuré 32°

Dans ce cas, on va avoir :

  • 6° entre le fer 7 et le fer 8
  • 2° entre le fer 6 et le fer 7

Les conséquences directes sont des intervalles de distance qui sont irréguliers.

Si les écarts normaux de distances entre ces clubs sont de 10 mètres, il y aura environ 14 mètres entre le fer 7 et le fer 8, et 6 mètres entre le fer 6 et le fer 7. On compte environ 2 mètres par degré pour les clubs moyens de la série (8, 7, 6).

Si vous vous basez sur un écart moyen de dix mètres entre chaque clubs, et que vous sélectionnez le coup à jouer et le club à utiliser sans remettre en doute, les lofts de vos clubs, vous pourriez avoir des surprises, et bêtement perdre des coups sans que cela soit imputable à la qualité de votre swing, mais tout simplement au manque de rigueur de votre équipementier.

Pour les lies, c'est exactement la même chose !

Les écarts peuvent être aussi importants.

Quand les lies sont préparés correctement, ce qui n'est pas toujours le cas, la méthode classique pour déterminer le "bon" lie est de travailler sur un club uniquement (généralement le fer 6 ou le fer 7) et ensuite on l'applique à la série.

Si le club montre qu'il faut faire une correction de lie de 2° plus flat, tous les clubs de la série seront traités de la même manière avec une correction de 2°, ce qui veut dire que l'on va reporter l'irrégularité de départ de 2° (voir l'exemple ci-dessous).

Réglage incorrect d'un lie

Correction du lie

Bon réglage du lie

Autre argument majeur à prendre en compte…ce n'est pas parce qu'un club doit être corrigé de 2° que tous les autres doivent l'être, car pour certains joueurs, en fonction de leurs swings, et de la taille de leurs clubs (qui sont de plus en plus long), nous serons sur des corrections d'1° sur les fers court, 2° sur le fers moyen et 3° sur les long fers.

En conclusion :

Grace à des lies correctement ajustés, le joueur peut analyser techniquement ses erreurs, si la balle ne part pas là où il le souhaite, ce qui n'est pas le cas si les lies sont mauvais.

A l'extrême le joueur peut être amené à corriger son swing à cause d'une erreur amenée par le club, or, ce cas-là ne devrait pas exister, car il va freiner sa progression.

Pour moi, en ma qualité de clubmaker/clubfitter, il est impératif d'avoir des lies bien réglés club par club.

Dans le sur-mesure intégral comme je le réalise, il y a un réglage final des lies et lofts au moment où le joueur vient chercher sa série.

Sans un travail précis, un golfeur ne peut pas être certain d’utiliser des clubs de golf précis, or, nous jouons un sport de précision !

Restez informé

Recevez notre newsletter

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements

US Golf présente la nouvelle collection Jack Nicklaus