Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Matériel de Golf, fabricants et test

Collection textile Mizuno Golf Printemps-Eté 2016

Collection textile Mizuno Golf Printemps-Eté 2016

Nous pourrions avoir tendance à l’oublier, mais Mizuno, la firme japonaise, ne produit pas seulement des clubs de golf ! C’est aussi une marque globale qui investit tous les aspects du sport, y compris le textile, et ce, au même titre qu’Adidas, Nike, Under Armour ou Puma. Cependant, dans l’esprit des consommateurs, s’habiller en Mizuno n’est pas encore un réflexe !

Tiger Woods a tellement popularisé les polos Nike que c’est devenu un standard dans l’équipement de golf.

Si vingt ans en arrière, Nike n’était pas une marque particulièrement « golf », aujourd’hui personne ne se pose la question de la légitimité de la marque, et même pour des clubs de golf.

Dans le cas de Mizuno, c’est presque paradoxal.

La société créée au début du vingtième siècle, soit une des plus anciennes marques de sport, a commencé la production de clubs de golf en 1921. Dans cinq ans, cela fera un siècle de présence continue dans le domaine golfique, et durant cette période, un bon nombre d’innovations qui resteront comme déterminantes.

Par exemple, Mizuno a été la première marque à expérimenter le carbone dans la production de têtes de clubs en 1982.

Quatre ans plus tard, Mizuno a été la première marque à mettre en place un camion sur le tour européen professionnel de golf.

En 1990, Mizuno a encore été la première marque à mettre au point des têtes en titane.

Pourtant, au moment de penser vêtement de golf, vous pourriez presque vous demander « Mais Mizuno fait des vêtements de golf ? »

Et la réponse est effectivement oui, et pour avoir pu approcher de près la collection 2016, les produits Mizuno peuvent largement être considérés comme aussi bons que ceux des concurrents les plus connus.

En matière de textile, il est difficile de faire des tests, et fournir des mesures au trackman pour dire si tel ou tel polo retient mieux la transpiration ou contribue à la performance.

Alors bien évidemment, nous n’allons pas nous aventurer sur ce terrain.

Sans tomber non plus dans de la description simpliste de ce que vous pourriez tout simplement constater avec vos propres yeux.

Il s’agit ici de souligner que d’une part effectivement, Mizuno propose des vêtements de golf, et plutôt une ligne jeune, athlétique, agréable à porter. Et d’autre part, elle a même intérêt à le faire, et à le faire savoir, car aujourd’hui, la tendance est à exister presque plus dans le textile que dans la vente de clubs.

Nike a parfaitement compris ce principe, et désormais, d’autres marques, au premier rang desquels, Under Armour poussent très fort dans ce registre, sans finalement trop s’embarrasser de la question de la production de clubs de golf.

Si dans les années 90, il était inconcevable d’arriver dans le secteur du golf sans les clubs, à notre époque, les clubs sont au second plan. Pour preuve, Adidas n’a plus de scrupule à vendre TaylorMade tout en ne s’inquiétant pas de son avenir et de sa crédibilité pour vendre des chaussures, des pantalons, des polos, et des casquettes.

La marge et la création de valeur ajoutée pour une marque s’est toujours faite dans le domaine du textile plus que dans le domaine du « hard ».

Ce phénomène s’est en plus accentué du fait que les golfeurs ont globalement réduit le renouvellement de clubs depuis quelques saisons.

Pour Mizuno, il y a donc un fort enjeu à récupérer de la part de marché sur un terrain finalement moins complexe que celui des clubs.

Collection textile Mizuno Golf Printemps-Eté 2016

Vous avez parfois beau proposer de très bons produits, si le marché n’a pas envie de vous écouter pour différentes raisons, vous n’avez tout simplement pas de réelle capacité à changer la donne.

Il n’est même plus tout à fait avéré qu’un Tiger Woods fasse vendre plus de drivers Nike quand il gagne un tournoi !

Luke Donald, et Chris Wood, les meilleurs porte-manteaux de la marque ont de ce point de vue bien du mal à mettre en route cette spirale vertueuse.

Pour Luke Donald, la machine a même bien failli s’arrêter tant l’ancien numéro un mondial peine à retrouver son niveau, et à se rapprocher des premières places. Il a envisagé sérieusement de mettre un terme à sa carrière de manière prématurée.

Pour Mizuno, il fallait donc agir, et sortir de son terrain de communication habituel.

Pas besoin de gagner un titre majeur, pas besoin de gagner un test de produit au trackman, un textile de golf est quelque chose qui a plus à voir avec le goût…le bon goût.

Encore fallait-il pouvoir proposer sa propre griffe, trouver son propre style.

De ce point de vue, la ligne printemps-été 2016 est une franche réussite pour la marque nipponne.

Les polos sont à la fois sobres, élégants et agréables à porter, et pour supporter la communication, la marque a fait appel à un mannequin type suédois aux antipodes de l’imaginaire japonais, mais très bien adapté à la clientèle européenne.

Si l’élégance et le raffinement sont japonais, cette collection est parfaitement européenne et typée pour le sport.

La cible visée est clairement le jeune homme qui veut se faire plaisir et donne une belle image de sa personne.

Avec la technologie Drylite, Mizuno n’a rien à envier aux autres marques de textiles comme Adidas ou Nike qui elles-aussi ont investi sur cet argumentaire pour vous convaincre que vous serez plus performant si maintenu plus longtemps au frais.

Côté tendance, un choix de polos ultra doux et légers dans des tonalités de bleus et de roses, unis, à rayures ou à motifs géométriques accompagnés d’une sélection de pantalons à la coupe droite 100% polyester avec bande spéciale « antidérapante »

Bande qui empêche le polo de sortir du pantalon afin de rester élégant durant toute la partie et malgré l’effort.

C’est un argument qui peut faire office de détail, mais justement la qualité d’un textile est dans les détails.

Un assortiment de couleurs classiques : noir, gris perle, blanc ou Prince de Galles ou avec une pointe de stretch pour épouser tous les mouvements et les swings les plus énergiques.

Mizuno n’a lésiné sur aucun détail pour construire une gamme textile qui se démarque de l'offre américaine (Nike et Under Armour) tout en étant parfaitement adaptée à la clientèle européenne.

Et enfin, pour les journées fraîches, le polo manches longues à la technologie WARMALITE qui maintient la chaleur corporelle tout en restant très léger et respirant.


Au global, deux inspirations, Origami, le style sportswear élégant, et Sakura, le style dandy chic pour démontrer qu’en Mizuno, vous pourrez aisément vous faire remarquer pour votre élégance, sans nécessairement faire dans l'éxubérant.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.