Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Combien de temps dure un fitting pour des clubs de golf?

Un clubfitter en action sur un fitting personnalisée : un véritable travail de précision pour ce véritable artisan du golf

Fitting ? Vous avez dit fitting ? Notre consultant, Alexandre d’Incau nous explique les secrets d’une bonne séance de fitting, et pourquoi cela ne peut pas durer que quelques minutes…

Alors que les fittings standards dans les magasins qui le proposent, ne durent que de quelques minutes, et se résument parfois par l'essai d'un nombre limité de clubs, sans cahier des charges très précis, et des clubs finaux avec des spécifications souvent différentes des clubs testés, le fitting chez un clubmaker / clubfitter peut durer plusieurs heures, voire plusieurs jours, pour les très bons joueurs.

Ainsi le temps total entre un fitting complet, l'assemblage des clubs, et la remise en main avec le réglage final dure au minimum deux jours et demi, pour une série de huit clubs (du #Pw au #3).

Pourquoi un bon fitting est-il si long ?

Partons déjà de la demande : un joueur de golf qui fait la démarche d'aller voir un clubmaker / clubfitter a pris conscience de l'importance d'avoir des clubs réglés "au petit oignons".

Il est à la recherche de la performance et/ou du confort, du service et de la qualité, afin d'être sûr que ce qu'il a entre les mains est un outil à la fois adapté et correctement réglé.

Des shafts prêt pour une séance de fitting

La performance étant aussi liée à la confiance ! Il est important d'écarter tous les doutes à l'égard de son matériel.

Techniquement, des clubs adaptés et correctement réglés ont deux vocations principales:

  • Les clubs adaptés doivent répondre aux enjeux de la régularité au golf, leurs caractéristiques vont s'associer à la personnalité de swing du joueur, et permettre ainsi de reproduire plus facilement le même geste avec l'ensemble des clubs du sac sans adaptation. Je le rappelle, mais c'est le club qui doit être adapté au joueur, et non le joueur qui doit s'adapter au club.
  • La composition du sac doit être homogène, c'est-à-dire que l'ensemble des clubs réponde aux mêmes caractéristiques : rigidité, équilibrage, lie, loft, … les sensations seront le mêmes, mais surtout il sera ainsi plus facile de justifier, et d'apporter des corrections techniques.

Pour répondre aux exigences ci-dessus, il faut du temps pour l'analyse, du temps pour le montage, et du temps pour les réglages finaux.

Pour faire du fitting : Prévoir un très large stock de têtes et de shafts

Une journée de fiiting :

8h30 : La journée commence par un entretien autour d'un café, afin de connaitre les souhaits du joueur, ainsi que son parcours de golfeur.

Ensuite, tout en mesurant l'ensemble des caractéristiques des clubs ; c'est notre point de départ (lie, loft, angle de face, longueur, rigidité, taille de grip, swingweight, poids total, MOI, …) …la discussion continue, et permet d'aborder en même temps des sujets plus techniques, qui vont nous aider durant le fitting à faire le rapprochement entre les sensations, et les caractéristiques des club.

Chaque joueur étant unique ! Aucune journée n'est semblable, et tous les projets de clubs sur mesure sont différents.

Les résultats des mesures permettent de faire un diagnostic, et savoir s'il y a une cohérence entre les clubs qui composent le sac (le fitting permettra d'identifier les plus adaptés).

10h : Détermination des préférences motrices avec l'approche Action-Types (voir l'article = > Une nouvelle dimension dans l'approche du golf appliquée au fitting : les préférences motrices)

10h15 : Nous passons au fitting de putter : nous commençons l'analyse avec le putter du joueur, puis avec différentes tètes (formes, poids, équilibrage, ...), différents shafts, différents grips, contrebalancements ….

Pour arriver à trouver le putter le mieux adapté. On termine par la modification du putter du joueur ou par la création d'un nouveau putter.

1ère étape d'un fitting

Entre 12h et 13h : Nous attaquons la pause déjeuner, et prenons des forces pour l'après-midi.

14h : Début du fitting sur practice en plein air, pendant l'installation des radars, du matériel, et des accessoires nécessaires.

Le joueur commence un échauffement, et teste une quinzaine de Sandwedges sur différents coups.

Axé sur les résultats, et les sensations, il classe les clubs en termes de préférences (j'aime / je n'aime pas / indécis).

Comme chaque Sandwedge est différent (poids, équilibrage, rigidité, …) certaines préférences ressortent, et permettent de recueillir des informations importantes pour la suite.

Nous passons aux pleins coups devant le radar, qui permet de resserrer un peu plus la sélection entre les shafts aciers et graphites.On propose au joueur, un choix qui comprend plus de 70 fers #6 de tests, allant de shaft de 45 grammes à 140 grammes brut, des rigidités allant du LL au XX, … aucun clubs n'ayant le même équilibrage.

On extrait petit à petit tous les éléments qui vont constituer le cahier des charges pour la construction : choix du shaft (poids, rigidité, torque, …) équilibrage du club, longueur, … en fonction des données des radars, des sensations du joueur, et de ses réactions durant le swing.

Sur l'ensemble des clubs testés, nous en conservons une petite quantité (6 ou 7 au maximum), et faisons à nouveau des tests pour en éliminer d'autres.

Nous finissons par la sélection d'un club et de son équilibrage.

2ème étape : le clubmaking !

Pour le drive, on adopte le même processus avec l'avantage d'avoir déjà les préférences issues des deux fittings précédents (wedges et fers).

Il y a moins d'écart de poids entre les shafts de drive et on axe différemment le fitting pour travailler plus sur le profil et la balistique.

Comme pour les fers, nous finissons par la sélection d'un club et de son équilibrage.

Le fitting est terminé, il est maintenant l'heure de ranger le matériel.

18h30 : Retour à l'atelier ! A part le shaft sélectionné durant le fitting, je propose les autres composants possibles à l'assemblage : têtes, grip et férules.

Des têtes qui peuvent convenir avec la même jouabilité, le joueur aura le choix entre des marques qui ont des looks, des finitions et des origines différentes.

C'est au joueur que revient la décision finale, en fonction de son budget, et de ses préférences.

Il est aussi possible de conserver les têtes de sa série, si elles conviennent et qu'il est possible de la retravailler pour les réglages de lie et loft.

Pour rappel, les modifications de lie et loft sont plus délicates sur des têtes moulées (risque de casse au-delà de 1.5°).

Une fois l'ensemble des choix réalisés, la commande des composants peut être passée.

A la réception des composants, le clubfitter/clubmaker peut commencer le montage.

Pour réaliser une série de huit clubs, Il faut compter environ huit heures étalées sur deux jours minimum, afin de respecter le temps de séchage des colles.

3ème étape : Remise des clubs par le clubmaker

Les principales étapes d'un bon fitting :

  • Préparation des shafts : le travail consiste à préparer les shafts avant la coupe et le montage, en vue d'homogénéiser au maximum la série => Profiles, tri, affectation de chaque shaft à un club, lignes d’oscillation plane, etc. …
  • Préparation des têtes : ajout ou retrait de poids, alésage, chanfrein, etc.…
  • Préparation des grips : pesée, tri et affectation à chaque club
  • Réglage des flexibilités : pas de possibilité de régler la flexibilité avec les shaft taper tip, seul les shafts à tip parallèle le permettent => Frequency matching : chaque club est réglé sur une fréquence d’oscillation précise
  • Réglage des longueurs : Mise à la taille souhaitée avec incrémentation variable 1/2", 3/8"
  • Réglage de l'équilibrage : Swingweight constant, swingweight progressif ou réglage à Moment d’inertie (MOI) constant

Une fois la série assemblée, il faut faire le fitting dynamique des lies avec le joueur, puis réaliser les derniers réglages de lie à l'issu de ce dernier fitting.

La série est enfin terminée, et le joueur peut repartir avec ses nouveaux clubs.

Si parfois les clubs sur mesure peuvent paraitre onéreux, j'espère avoir pu vous démontrer avec cet article, le soin et la précision réelle qui est apporté à ce travail, comparable à celui d’un artisan, et impossible à standardiser en grande série.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

La nouvelle gamme Cleveland RTX-3

Découvrez nos formules d'abonnements

Accédez aux offres US Golf !